[SINGLE] Kendrick Lamar – Swimming Pool (Drank)

Drake n’a qu’à bien se tenir ! Kendrick Lamar vient de sortir l’album « good kid, m.A.A.d city » sur lequel figure cet excellent « Swimming Pool (Drank) ».

Basses planantes, beats d’une efficacité imparable.

Et ce flow ! Les couplets coulent…le refrain vous attrape sans plus jamais vous lâcher.

A écouter d’urgence là :

Image de prévisualisation YouTube

 

PS : Merci Lionel pour la découverte

[FLASHBACK] Les Inrockuptibles – Un automne 96

Petit retour en arrière !

Automne 96, où etiez-vous ? Moi j’habitais Périgueux, j’étais en Terminale.

En matière de musique, tout avait commencé quelques années plus tôt grace à une cassette (eh oui, à cette époque, on échangeait des cassettes) que m’avait offerte Anne-Lise. Année 94 lors de laquelle j’ai commencé à découvrir les délices de la musique dite « indé ».

Plusieurs années après, une autre compilation reste dans ma mémoire, celle qui accompagnait les Inrockuptibles lors de cette rentrée 96.

Tenez-vous bien, en voici la playlist :

1/ Noir Désir – Fin De Siècle 05:36
2/ Eels – Novocaine For The Soul 03:08
3/ Tricky – My Evil Is Strong 04:00
4/ Neneh Cherry – Hornbeam 05:02
5/ Deus – Fell Off The Floor Man 05:15
6/ The Jon Spencer Blues Explosion – Wail 03:10
7/ 16 Horsepower – Haw 03:24
8/ Cat Power – Nude As The News 04:21
9/ Suzanne Vega – World Before Columbus 03:26
10/ Lisa Germano – We Suck 04:03
11/ Hooverphonic – Barabas 03:49
12/ Jean-Louis Murat – Le Môme éternel 04:33
13/ Diabologum  – 365 Jours Ouvrables 03:17
14/ PJ Harvey & John Parish – Heela 03:20
15/ The Boo Radleys – Everything Is Sorrow 04:40
16/ The Olivia Tremor Control – Define A Transparent Dream 02:50
17/ Red House Painters – All Mixed Up (Edit) 04:17
18/ Vic Chesnutt – Ladle 04:04
19/ IAM – Le Côte Obscur 04:13

Que du bon !

Un extrait du fameux « 666/667 Club » de Noir Désir, pour commencer.

Le génial « Novocaïne for the soul » de Eels : quel choc à la première écoute, ce titre ! Clip aérien à (re)découvrir ici. Et ce « Life is hard…and so am I » sans appel, en intro !

Tricky : ici un extrait de l’album « Pre-millenium tension » qui contient quand même « Christian Sands » (qui apparaît dans la BO de l’excellent « Face Off » – Volte Face, en français – de John Woo) et « Tricky Kid » (Yeeaaaah ! And now they call me superstaaaaaar !).

Neneh Cherry : là aussi un extrait de l’album « Man », pas le meilleur. Mention spéciale sur cet album pour « Everything » et ses cordes.

dEUS, « Fell off the floor man ». Et dire que j’avais raté l’album précédent « Worst Case Scenario » ! Mais ce titre m’a rapidement fait comprendre que dEUS était un grand groupe ! Et l’album « In a bar under the sea » est devenu un compagnon fidèle à partir de ce moment-là.

Catpower, « Nude as the news » (en live à « Nulle Part Ailleurs » car à cette époque, sur Canal+, tous les groupes jouaient vraiment en live !). Ma plus grosse claque sur cette compil’. Trois accords (simples) de guitare en boucle. Une voix ! Quelle voix !

Sur cette compilation, même Jean-Louis Murat ne m’est pas trop désagrable, avec sa gentille chanson pop intitulée « le môme éternel ».

Diabologum, « 365 jours ouvrables ». Des guitares, des paroles, des toulousains. « Peut-être le mal du siècle, c’est l’emballage », « Ne plus croire en la loi des échanges, de la fange qui a faim et du gratin qui mange », « La post-avant-garde cassera les prix mais jamais l’ambiance ».

The Boo Radleys, « Everything is sorrow », un extrait de l’excellent album « C’mon kids ». Une ballade pop ultime. L’album entier est excellent ! Eux aussi, passés à NPA ! Pour jouer « What’s in the box ».

IAM, « le côté obscur » : titre amusant qui permet de se souvenir qu’IAM s’était approprié le thème de Star Wars bien avant Dionysos.

Et je n’ai pas parlé de tous les morceaux de cette compilation…

Une autre époque où quand je lisais les Inrocks, j’y faisais des découvertes musicales.

Les temps ont changé !

[SINGLE] Adele – Skyfall

La sortie du nouveau James Bond est imminente : « Skyfall », réalisé par Sam Mendes. Le troisième de la série où 007 est incarné avec classe et présence physique par Daniel Craig.

Et qui se colle à la chanson-titre cette fois-ci ? L’anglaise Adele que tout le monde connait pour son tube gentillet « Someone Like You ».

Alors que dire de ce single ?

Eh bien que c’est un single honorable et que ça fera très bien l’affaire pour un générique de James Bond.

J’y aime l’esprit des BO de James Bond : les sempiternelles mêmes notes dont je ne me lasse pas, les arrangements (cuivres, cordes) qui rappellent les fondamentaux des meilleurs BO de l’agent 007.

J’y aime le refrain efficace (il faut dire que le titre du film, Skyfall, est en soi un excellent titre, très chantant).

J’y aime moins la partie finale, un peu brouillonne. J’y aime moins également le côté très sage du titre, rétro d’accord mais là c’est un peu trop.

A découvrir là, sur Youtube :

Image de prévisualisation YouTube

Pour mémoire, l’excellent « Die Another Day » de Madonna (qui reste pour moi l’un des meilleurs génériques de James Bond récents) :

Image de prévisualisation YouTube

[SINGLE] Bat For Lashes – We Found Love

Bar For Lashes sort tout bientôt un nouvel album intitulé The Haunted Man.
Et pour faire parler d’elle Natasha Khan n’a rien trouvé de mieux que de faire une reprise du tubesque We Found Love de Rihanna.
Vous imaginez ? Un des meilleurs tubes de club récent repris à la guitare acoustique et à l’orgue. Et Rihanna la sensuelle version Barbades remplacée par Natasha la sensualité version côte sud anglaise.
C’est moins dansant c’est certain. Mais ça fait frissonner.
Et ça donne envie de découvrir le nouvel album de Bat For Lashes !

À écouter sur SoundCloud là :

http://soundcloud.com/nedhepburn/bat-for-lashes-we-found-love

[SINGLE] Lescop – La nuit américaine

Une évidence !

Batterie et basse commencent que déjà on hoche doucement la tête…

Puis des paroles (en français) s’égrènent.

Et là…refrain : « Ohoh ! La nuit américaine », accompagné d’une guitare plus qu’entêtante.

Un single. Une évidence.

Plusieurs heures après, on continue à fredonner cet air. Et c’est bon signe.

En revanche : je n’arrive pas à savoir si ce morceau est heureux ou triste.

A écouter là :

Lescop – La nuit américaine sur Youtube

[SINGLE] Atoms For Peace – Default

Alors comme ça Thom Yorke à crée un nouveau groupe ? À la base, c’était son groupe de scène lors de la tournée qui a suivi la sortie de The Eraser, son album solo ? Y’a Nigel Godrich dedans ? Et Flea des Red Hot Chili Peppers ? Sérieux ?

Bah oui. Et j’avais raté ça…

Faut dire que jusqu’à la sortie récente de leur single Default on n’avait pas grand chose à se mettre sous la dent.

Eh bien ça a changé ! Car Default vaut le détour. Et pas seulement pour la voix de Thom Yorke dont décidément on ne se lasse pas. Également pour ses percussions. Et ses nappes de synthés qui s’enchevêtrent.

À écouter là :

Atoms For Peace – Default sur SoundCloud

En attendant la suite !

[SINGLE] Blanck Mass – White Math

C’est en me renseignant sur la première partie de Sigur Ros en concert au Bikini la semaine dernière que j’ai découvert Blanck Mass. J’ai ensuite appris qu’il s’agissait du projet solo de Benjamin John Power, un des membres de Fuck Buttons (excellente groupe d’électro sur lequel je reviendrai).

Je suis tombé sur ce single.

Et là : 11 minutes d’une piste qui vous amène d’un point A (pour Ambient ? Car ça me rappelle énormément les Ambient Works d’Aphex Twin) à un point B (pour Beats car il faut bien avouer quand sans ces rythmes savamment distribués les nappes de synthés ne seraient rien).

C’est plus easy-listening (au bon sens du terme) que Fuck Buttons. Leur son est définitivement ancré en 2012. C’est la BO idéale pour marcher dans une grande ville au début de l’automne.

White Math est en écoute gratuite sur SoundCloud là :

Blanck Mass – White Math sur SoundCloud

Blanck Mass à déjà sorti deux albums. Je m’en vais découvrir ça.

[ALBUM] The xx – Coexist

the-xx-coexist_h

Il y a toujours quelque chose de particulier à voir un groupe en concert avant la sortie d’un nouvel album. On est en terrain inconnu. On ne sait pas à quoi s’attendre, ce qui est particulièrement intéressant. C’était le cas lors du concert de The xx le 30 mai 2012 dernier au Bikini, à Toulouse.

Drôle d’ambiance. Voix tendres, guitare éthérée, basse omniprésente, beats discrets mais affûtés.
The xx semble creuser le sillon de son premier opus plutôt que d’avoir choisi une autre route.
En se payant même le luxe de jouer encore plus avec les silences, d’interrompre les morceaux quand on les verraient bien s’envoler.

Quelques mois plus tard, à l’écoute de ce deuxième album, le constat est le même.
Mais c’est beau, c’est pur. Des silences aussi importants qu’une note de guitare ou de basse.
« Sunset » est pour moi le meilleur exemple de cette drôle d’alchimie que les trois membres de The xx peuvent créer. À découvrir là, en live :
Image de prévisualisation YouTube

À écouter d’urgence.

Stève

This is just the beginning my friend !

Music won’t save you…
From anything but silence.

C’est avec cette phrase que l’on doit à « Piano Magic » que je souhaite commencer ce blog.

Il sera consacré à la musique que j’écoute, que j’aime et que je veux partager.
Des albums, des EPs, des singles, des remixes, des clips,…

Bienvenue à bord.
Hope you’ll enjoy.
Cheers.

Stève

123456



RADIO BEAUCHASTEL |
Ralassbirecordz12 |
Vocalibre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rock And Boude
| Labamba42
| blog.00